0 Article

À travers des siècles, l’impression s’est toujours faite sur un support en 2D. On utilisait une encre pour inscrire des caractères sur le support. Avec l’évolution de la technologie, ces dernières décennies ont été témoin de l’apparition d’une nouvelle forme d’impression, l’impression 3D. Cette nouvelle manière d’imprimer permet d’obtenir des objets à partir d’un modèle graphique et se fait en trois différentes phases. Découvrez dans cet article les étapes de l’impression 3D.

Première phase : la préparation du modèle 3D

Avant d’imprimer un objet en 3D, vous devez avoir à votre disposition un modèle en 3D de l’objet en question. Pour cela, trois solutions s’offrent à vous : un échange ou un achat, une modélisation et un scannage 3D.

  • L’échange ou l’achat

Il se fait sur des plateformes spécialisées dans le domaine. En effet, plusieurs sites proposent des catalogues de modèles 3D assez simple que vous pouvez imprimer directement après les avoir obtenus. En plus, d’autres plateformes se spécialisent dans la réalisation de modèle d’objet 3D bien plus complexe. Toutefois, ces derniers sont disponibles en achat et sont assez onéreux. De plus, les modèles disponibles directement ne disposent pas de grande possibilité de modification.

  • La modélisation

Pour ce qui est de la modélisation, vous devrez maîtriser les logiciels spécifiques qui permettent de réaliser des modèles 3D. Ces logiciels sont assez techniques pour ce qui est de leur utilisation. N’hésitez donc pas à vous faire aider par un spécialiste.

  • Le scannage

Le scannage se fait avec un équipement capable de scanner un objet. Il vous permet donc d'obtenir un modèle en 3D et de réaliser une impression de cette dernière. Vous trouverez trois types de scanners : à lumière structurée, à laser et stéréoscopique. Vous devrez aussi disposer de quelques connaissances pour réussir ce scannage.

Deuxième phase : l’impression

En premier, le choix du matériau à utiliser pour l’impression doit être fait. Ceci se fait en fonction des propriétés que doit avoir l’objet final. Vous trouverez aujourd’hui une multitude de matériaux pour réaliser une impression 3D. Entre autres, on retrouve différents types de plastiques, de résines, céramiques, résines, métaux, verre, textiles, sables, etc. Vous pouvez même retrouver de la poussière lunaire, des matériaux biologiques ou de la nourriture. Néanmoins, les matériaux fréquemment utilisés et plus accessibles sont le plastique, la résine, les métaux la céramique et le sable. Ces derniers sont assez pratiques et vous avez plus de liberté en ce qui concerne la réalisation des finitions.

Dans un second temps, vous devrez décider du procédé d’impression à utiliser. En effet, il en existe trois grands types : la solidification par la lumière, l’agglomération de poudre et le dépôt de matière. La solidification par la lumière se compose de trois méthodes :

  • la stéréolithographie qui consiste à utiliser un rayon laser UV pour solidifier un liquide photosensible couche par couche
  • le procédé polyjet qui utilise aussi la solidification de liquide photosensible, mais goutte à goutte
  • le frittage laser qui consiste à faire fusionner des particules de poudre entre elles sous l’effet de la chaleur produite par laser.

Quant à l’agglomération de poudre, c’est une technique permettant de coller des particules de poudre avec de la glu. Pour ce qui est du procédé de dépôt de matière, il consiste à déposer couche après couche une matière plastique fondue à haute température dans le but d’obtenir progressivement un objet précis.

Une fois que vous disposez de votre modèle 3D et connaissez le procédé à utiliser, vous devez vous assurer qu’il est au format STL. C’est le format de base utilisé par la majorité des imprimantes 3D. Après cela, vous devrez à l’aide du logiciel de votre imprimante 3D réaliser les réglages finaux à savoir la vitesse d’impression, la température, etc. Maintenant, vous pouvez lancer l’impression.

Troisième phase : les finitions

Les opérations de finitions sont assez compliquées à faire et nécessitent une certaine connaissance. Il s’agit entre autres du ponçage, du vernissage, de la peinture, etc. Ces opérations permettent d’avoir un objet final avec un bel aspect.

Vous savez maintenant tout sur l’impression 3D. N’oubliez pas de prendre en compte les matériaux adaptés à chaque procédé d’impression.

Fermeture estivale jusqu'au 09/08/2021.
Les impressions sont stoppées durant cette période.
Toute commande passée durant la fermeture verra sa réalisation débuter dès la réouverture.
Abeille 3D vous souhaite de bonnes vacances !

X